Nous avons quitté l’équipe Girls in Tech. En voici les raisons.

Comme vous nous suivez depuis maintenant 2 ans, vous aurez remarqué que les derniers mois ont été fort calmes, et que certaines activités ont dû être annulées, si pas tout simplement abandonnées avant même création.

Les raisons en sont assez simples, nous étions en pleine discussion avec Girls in Tech WW (car oui Girls in Tech est une belle association qui couvre près de 70 pays), pour bénéficier d’une meilleure collaboration avec le réseau.

Et puis fin du printemps il y a eu un mouvement de départ de plusieurs équipes européennes, de l’Italie à Londres en passant par Paris, et nous nous sommes interrogées sur les avantages à rester lier au réseau, versus l’indépendance complète ou encore rejoindre un réseau plus petit mais plus en ligne avec nos valeurs.

Nous avons décidé (logiquement) de prendre la troisième option, après de longs déjeuners nourries de naan au fromage (oui on mange indien dans les décisions difficiles). Et de rejoindre l’ombrelle d’une équipe parisienne que nous connaissons bien, que nous apprécions beaucoup, qui est super dynamique,…  même si nous gardons la surprise encore un peu au chaud.

Nous comptons sur elles pour pouvoir organiser des événements de qualité, de convaincre des profils nouveaux et passionnants de venir témoigner dans le sud, et de pouvoir vous emmener avec nous à Paris lors de leurs propres activités. Tout en continuant à défendre les mêmes causes.

Entre temps nous avons dû nous séparer de l’ancienne identité, et perdons la page FB qui était propriété de l’association américaine… pas grave, on va vite récupérer notre communauté, et surtout l’agrandir, dès que les souvenirs de plages, mojitos, spritz et crèmes solaires s’estomperont.

D’ici là on bosse à nos premières présences de rentrée, à savoir le Forum Elle Active le 3 octobre, et le Forum Medinjob le 13 octobre. Et à pas mal d’activités de sensibilisation des filles aux filières technologiques dans les collèges.

On continue à avancer jusqu’à la rentrée à couvert, mais soyez prêtes à nous suivre.

On compte sur vous.

Publicités
Evénements Girls in Tech Marseille 2015

Girls in Tech Marseille, retour sur l’An 1

Fin 2014, nous lancions la première soirée de Girls in Tech à Marseille. En quelques jours, 140 inscriptions, et un succès que nous n’imaginions absolument pas.

Comme pour chaque création d’équipe, il a fallu gérer les attentes et les moments disponibles (et indisponibles!) de chacune, et après quelques tentatives d’organisation plus ou moins fructueuses, nous nous sommes enfin retrouvées fin juin à la Conférence Shake15, dans le superbe cadre du Pharo.

Des invitées de qualité, Séverine Grégoire (fondatrice de Monshowroom et maintenant à la tête de Mesdocteurs qui cartonne… mais nous en reparlerons bientôt), Magali Avignon (directrice générale de MyMarseille, le site d’annonces immobilières qui innove sans cesse dans un domaine assez traditionnel), Beryl Bes (fondatrice de MyAnnona, le premier site de financement participatif dédié aux projets entrepreneuriaux féminins), et Sandra Brecy (entrepreneure/developpeuse du site HappyZoé).

Le tout animé par Emmanuelle Germani, DRH de Kaporal, la success story de la mode made in Marseille.

 

Nous avons enchaîné en septembre avec le Forum Medinjob, lors d’une table ronde sur les femmes dans les métiers technologiques, en compagnie de Stéphanie Ragu, directrice de Lauralba, qui conseille les entreprises sur leurs systèmes d’information, et Line Genovese, membre dirigeant du Syntec, à la tête de la Commission Femmes du Numérique.
Nous avons longuement débattu des moyens à mettre en place pour promouvoir l’égalité hommes/femmes dans l’écosystème numérique. Et de comment attirer plus de femmes dans nos professions.

Nous avons ensuite participé au Forum Elle Active, où nous avons animé un espace dédié à l’entrepreneuriat féminin, très belle organisation et public en nombre.

Nous avons clôturé l’année par notre conférence d’automne sur le personnal branding, avec deux témoins de choix Aurore Sun, fondatrice de l’agence Spark Relations et à la tête de la Fédération marseillaise des Femmes Cheffes d’Entreprise, et de Julia Zecconi, qui a lancé le site à grand succès MadeinMarseille. Des échanges passionnants sur la façon de se promouvoir sur les réseaux sociaux, toujours plus influents et performants. Et à nouveau une centaine de participantes.